Skyduino:~#
Articles
Corrigé, Uncategorized

[News & réflexion] Contenu, licences, aspirine

Bonjour tout le monde !

Comme précisé dans mon précédent article je voulais vous faire un petit résumé des licences pour le site v2.

Cet épineux sujet des licences est vraiment l’occasion d’une grosse prise de tête pour moi …
Cela fait maintenant 4 jours que je réfléchi sans pouvoir me décider une bonne fois pour toute, j’ai donc écris cet article avec l’aide de mon ami Jordan.

Dans cet article je vais vous parler de deux licences en particulier :
- licence GPL (v3)
- Licence Creative Commons

GPL (v3)

La licence GPL a été principalement crée sous l’impulsion de Richard Stallman, gourou du logiciel libre. Elle est majoritairement utilisée dans ce domaine.

Le principe est de se concentrer sur les droits de l’utilisateur afin de garantir les 4 libertés fondamentales du logiciel libre :
- liberté d’exécuter le logiciel (pour n’importe quel usage)
- liberté d’étudier le fonctionnement d’un programme et de l’adapter à ses besoins : accès aux codes sources
- liberté de redistribuer des copies
- liberté de faire bénéficier à la communauté des versions modifiées.

voir la page wikipedia pour plus d’informations

Creative Commons

On peut voir sur wikipedia que : « Les licences Creative Commons ont été créées en partant du principe que la propriété intellectuelle était fondamentalement différente de la propriété physique, et du constat selon lequel les lois actuelles sur le copyright étaient un frein à la diffusion de la culture. »

C’est en fait un ensemble de paramètres que l’on applique ou non :
- commercial / non commercial (NC) ;
- modifiable / non modifiable (ND) ;
- créations dérivées à partager selon la même licence (SA) / licence au choix du créateur final.

Comme les conditions ND (non modifiable) et SA (créations dérivées à partager selon la même licence) s’excluent, cela donne 6 possibilités auquel on peut toujours ajouter des clauses bien entendu.

voir la page wikipedia pour plus d’informations

Mes besoins en terme de licence

Est-ce que je veux autoriser la réutilisation de mes photos ?

Oui, à condition que ça ne soit pas pour une utilisation commerciale.

Personnellement je fais toutes mes photos moi même je n’ai donc pas besoin de piocher sur le web mais je pense que ça peut être utile pour d’autre qui n’ont pas forcément de quoi faire des photos en haute résolution avec l’éclairage qui va bien.

De plus certains sites (Hack A Day par exemple) reprennent mes photos pour illustrer des articles parlant de mes propres articles, ce serait donc dommage de se priver d’une telle source de visiteurs (même si actuellement ils oublient allègrement mes crédits photos, humm …).
Cela peut aussi être une solution à mes problèmes de financement du site. Par exemple, si une boutique (ou autre) veut utiliser une de mes photos pour un usage commercial elle pourra le faire moyennant une autorisation de ma part et quelques euros.

Ps : les photos pour la v2 seront bien meilleur qualité qu’actuellement, j’en reparlerai dans un prochain article ;)

Est-ce que je veux autoriser l’utilisation commerciale de mes schémas ?

Non, même principe que pour les images, faut pas pousser mémé dans les orties !
C’est d’autant plus vrai que je compte fournir les fichiers « sources » des schémas (fichiers Eagle .sch et .bdr. Oui j’ai finalement craqué, Kicad c’est génial mais c’est pas du tout du même niveau qu’Eagle).

Est-ce que je laisse redistribuer mes articles ?

Il y a du pour et du contre :

Pour :
- visibilité accrue des articles et de mon site : en partageant sur d’autres support on donne l’accès à plus de personne qui pourront ensuite venir sur mon site pour voir des sujets similaires
- sécurité sur long terme de l’information : les copies resteront même si le site s’arrête

Contre :
- Plus aucune maîtrise sur les copies = si une modif doit être faite elle ne le sera pas forcément partout
- Plus de centralisation = perte quasi totale des revenus et éparpillement ( pas pratique si un article à une suite )
- Cela facilite les « sites-clones » qui copieraient automatiquement mes articles (en respectant ou non ma licence) avec une expérience utilisateur bien différente de celle que je voudrais ou avec une volonté de faire couler mon site.
- Mon google rank risque de se casser la gueule (duplicate content + google = BOOM) tuant de fait le site à petit feu
(mon rank google est déjà pas énorme et beaucoup me le font remarquer car il galère à (re)trouver mes articles)

Est-ce que le fait de pouvoir modifier mes articles est intéressant ?

Pour :
- Oui car tout le monde pourra les améliorer ou corriger, il arrive régulièrement que j’ai des commentaires pertinents par rapport à des imprécisions, des erreurs ou autre
- On peut imaginer une traduction des articles dans un autre langue

Contre :
- Cela demande une grosse organisation pour modérer les modifications
- On perdra le ton que je veux donner aux articles, c’est aussi ce qui fait le charme de mon blog

Je ne veux pas que mes articles soient utilisés à des fins commerciales

Là, ce n’est plus une question, je ne veux pas qu’on s’attribue mon travail et m’empêche de développer mon site. Le libre s’arrête ici pour moi et pour les articles, je ne vois pas de solution acceptable excepté au cas par cas si on me demande un accord.

Conclusion

L’abus d’Arduino n’est pas dangereux pour la santé.
Hein ? Comment ça c’est pas le bon sujet ? Ha zut …

Pour résumer, pour le moment voila comment je vois les choses :
- Code source : GPLv3
-> Mes codes sources sont libres, la licence GPLV3 est la plus adaptée pour cela. Il est bon de noter que la personne qui voudra copier/redistribuer/modifier mon code source devra le faire sous les termes de la licence GPL.
- Photos et schémas : CC-BY-NC-SA ( Paternité, Pas d’utilisation commerciale, Partage des conditions initiales à l’identique )
-> C’est un peu le même principe, je veux que chacun puisse les partager mais seulement pour une utilisation non commerciale dans le cadre de la licence.
- Articles (texte) : tout droits réservés
-> si quelqu’un veut en utiliser une partie, il devra me demander et m’en justifier l’utilisation. Bien entendu, le droit de citation existe toujours. Les commentaires sont toujours là pour me demander des modifications.

Ps : pour les documentations des codes sources, dans la mesure où elles sont directement intégrées dans les fichiers de code grâce à doxygen elles seront de fait sous licence GPLv3. Mais dans le cas où je viendrais à faire un article dédié pour documenter un de mes code source celui-ci serait sous licence CC-BY-ND (attribution à l’auteur d’origine, pas de modification possible).
PPs : pour le design du site lui même, il sera sous licence « tout droits réservés » quoi qu’il arrive.

Voila voila, c’est le moment d’y aller de votre grain de sel, n’hésitez pas à faire savoir votre avis sur la question ;)

About these ads

Discussion

20 réflexions sur “[News & réflexion] Contenu, licences, aspirine

  1. Tu comptes ajouter un watermark à tes photos?

    Publié par sebecam2000 | 24 juin 2013, 8 h 43 min
    • Je sait pas, si oui se sera une watermark invisible.

      Ce qui va arrêter mon choix c’est la possibilité (ou non) de rendre le process automatique (filtre photoshop par exemple), sinon se sera bien trop galère.

      Publié par skywodd | 24 juin 2013, 9 h 18 min
  2. hello world\n

    sources: attention a la viralité de la GPL, ça interdit quiconque d’utiliser une autre licence libre, que ce soit bsd, apache, mozilla, etc.

    Moi perso je préfère la MPL v2, parce qu’elle protège le FICHIER et non le projet. Un fichier peut rester sous MPL, ça garantit que le contenu de ce fichier DOIT rester MPL, mais tu peux l’intégrer ailleurs.

    D’autre part la GPL ne protège absolument pas contre l’utilisation commerciale du code/schémas.
    La seule obligation que pousse la GPL, c’est que *SI on PUBLIE une version modifiée de ton truc*, alors ça doit se faire sous GPL. Une société qui consomme du code GPL sans le publier a tous les droits.

    articles: comme tu l’as dit la duplication est très mauvaise, et tu risques d’être surpris du plagiat sans autorisation. Pour mon site c’est NON par défaut, Tout mon contenu m’appartient, et attributions d’autorisations au cas par cas sur demande.

    Donc mon conseil c’est attention à la bisounourserie des licences « libres ». Malheureusement les gens contre lesquels ces licences sont censées nous protéger ne sont PAS respectueux, et la licence ne sert a rien. De plus tout le monde ne s’appelle pas Harald Welte et ne peut pas consulter gpl-violations (ou un éventuel équivalent CC) à chaque fois qu’un article est piqué.

    pour les watermarks un layer qui affecte la transparence est possible à appliquer rapidement avec un calque, mais pareil, les vrais voleurs s’en battent les yekoos du watermark.

    Publié par openmakersdaily | 25 juin 2013, 12 h 50 min
    • PS la MPL ne garantit pas non plus contre l’utilisation commerciale du code. Inclure des watermarks dans le code est impossible, car le code source est modifiable et le compilateur n’est pas imposé.

      Publié par openmakersdaily | 25 juin 2013, 12 h 51 min
    • Je sait pas si tu as lu l’article en entier mais mon but c’est aussi de ne pas avoir à m’emmerder avec les compatibilités entre licences libres. La GPLv3 est compatible uniquement avec elle même, ça règle tout les problèmes de fait.

      Pour les utilisations commerciales des codes, ça fait partie du jeu.
      Si j’ai choisi la GPL pour les codes sources (MAIS PAS POUR LES SCHÉMAS) c’est aussi dans cette optique.

      Le copier/coller/publier sauvage est un effectivement vrai fléau (surtout sur les tests hardware) et pour ça ya pas vraiment d’autre solution que le « tout droits réservés ».
      Pour ce qui est du plagiat j’ai déjà du y faire face …

      Si on y regarde bien je n’ai que les codes sources sous licence libre ;)
      Les images sont sous licences CC (version non libre et restreinte) et les articles en « tout droits réservés ».
      Donc en cas de plagiat sur un article (ou d’utilisation hors condition de la licence CC d’une image) je n’hésiterai pas à faire valoir mes droits et sortir les crocs.

      Pour les watermarks invisible j’ai essayé avec photoshop et quelques tuto trouvés sur le web.
      C’est trop casse tête et ça donne des résultats franchement très moyen …

      Publié par skywodd | 25 juin 2013, 13 h 49 min
  3. j’ai bien tout lu, mais c’est aussi plus clair avec ton commentaire.
    C’est juste que dans la structure de ton article, tu as clairement exprimé tes souhaits d’utilisation commerciale pour les images et pour les articles, mais pas aussi clairement pour le code ;)
    ‘fin bref, je comprends bien que t’as pas envie de te prendre la tête, tu acceptes la définition du ‘libre’ au sens GPL et tout ce qui s’ensuit, c’est un choix aussi respectable que les autres et cela ne nous regarde pas ©.

    Pour les watermarks vu que t’as l’air bien parti pour te faire un site tiptop qui va bien, je te verrais bien jouer avec php-gd et faire le ouatèremarque toi même ;)

    J’ai déja réfléchi au sujet d’ailleurs, mais mon problème c’est: comment le relire et le valider plus tard? il doit rester identifiable même si l’image est cropée ou resizée… J’avoue que je sèche. Je vois qu’une structure fractale pour faire ça!

    Publié par openmakersdaily | 25 juin 2013, 14 h 08 min
    • >> Pour les watermarks vu que t’as l’air bien parti pour te faire un site tiptop qui va bien, je te verrais bien jouer avec php-gd et faire le ouatèremarque toi même

      C’est ce que j’avais prévu de faire, en gros une bonne surcouche en POO à PHP-GD pour watermarker automatiquement les images de mon choix.
      Mais bon c’est peut être un peu trop technique pour GD, un calque photoshop fera surement bien mieux l’affaire (faudra juste pas oublier de l’appliquer).

      >> J’ai déja réfléchi au sujet d’ailleurs, mais mon problème c’est: comment le relire et le valider plus tard? il doit rester identifiable même si l’image est cropée ou resizée… J’avoue que je sèche. Je vois qu’une structure fractale pour faire ça!

      Jouer avec les différents canaux de couleur en fusion par soustraction et ajouter de la transparence.
      Le canal bleu d’une image est toujours celui qui est le moins perceptible par l’œil humain ;)

      Publié par skywodd | 25 juin 2013, 19 h 17 min
      • Oh, Bonne idée!
        Du coup je rebondis en l’améliorant: jouer non pas en RGB mais en YUV pour pouvoir jouer encore plus avec les deux canaux chroma !
        La transformation RGB YUV est matricielle, c’est faisable sans grands tralalas.

        Par contre pour le redimensionnement/crop… faudrait que je lise des trucs.

        Publié par openmakersdaily | 25 juin 2013, 22 h 49 min
  4. CC-0 ! Le concept de propriété intellectuelle est absurde !
    Plus sérieusement, je me suis rendu compte que beaucoup (comme Richard Stallman) bien que connaissant la problématique de cette absurdité, raisonnaient en « quoi autoriser », alors que rares (comme moi, Pouhiou (http://pouhiou.com/) ou S.I.Lex(https://scinfolex.wordpress.com/conditions-de-reutilisation/)) sont ceux qui raisonnent en « quoi interdire ». Les licences CC ont la fâcheuse tendance à encourager ce mode de pensée, et à encourager un grand nombre de personnes à mettre leur production sous licence non libre (NC ou ND ne sont pas libres).
    Mettre toute production sous licence libre assurent la liberté de l’« utilisateur » par rapport à l’œuvre, à son utilisation, son partage, son évolution, sa vie quoi. Une œuvre libre est vivante. Les quatre libertés du logiciel libre permettent cela.

    La liberté d’utilisation est souvent oubliée sur ce qui n’est pas un programme informatique, mais fondamentale : avec les DRM, combien de livres, musiques ou films ne peuvent pas être lus, écoutés ou regardés si on est pas dans la bonne région ? qu’on a pas la dernière version du logiciel (privateur), du matériel (avec firmware louche) ? qu’on paye pas un abonnement ? qu’on a eu son compte utilisateur supprimé quelque part pour d’obscures ou rigides raisons (les clients d’amazon qui perdent touts leurs livres pour un compte supprimé… à cause d’un homonyme récemment inscrit par exemple) ?
    Tant de restrictions inutiles appliquées dans un unique but de pouvoir et de monétisation universelle… J’en reviens au principe de base d’une société libre : « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ». Ici on cherche souvent à obtenir un contrôle sur autrui, au mépris de ses libertés individuelles.
    Tu n’a pas cité cette liberté, mais c’est une restriction existante (juridiquement valable) qui n’est pas abolie par une licence libre quand tu met un « touts droits réservés »

    La liberté de partage est très importante aussi. Tu dis avoir peur de perdre le contrôle, mais ce contrôle est un pouvoir, pas une liberté : elle nuit inutilement (sans autre but que « le contrôle ») à la liberté d’autrui. Ploum en parle de la peur de la perte de contrôle, et finalement du lâcher-prise et de la « libération » de ses œuvres : http://ploum.net/post/aimez-vous-lire-des-histoires
    Tu parles des corrections non effectuées sur les copies : c’est un désavantage de la décentralisation par rapport à la centralisation ça. Tu connais sans doute touts les défauts de la centralisation : fragilité, insécurité, facilité de prise de pouvoir sur autrui et donc de mépris de sa liberté, surcharge… et j’en passe. Tes articles ne seront pas corrigés ailleurs : eh bien c’est la raison qui fait que l’on préfère la source originale à la modifiée. C’est toujours le cas, les autres n’auront à se plaindre qu’à ceux qui les ont redistribués.
    Tu parles d’une perte de revenus… tu comptes vraiment obliger les gens à payer pour accepter de voir ton contenu ? C’est risqué, et tu risques de gagner peu par rapport aux pertes en terme de lecteurs… Sinon pourquoi ne pas se rémunérer par une incitation positive plutôt que négative (encourager un don plutôt que de décourager le partage « piratage ») par un système de dons ? Comme le font beaucoup avec Flattr, Bitcoin ou Patreon. Comme en parle ploum : http://ploum.net/post/ce-blog-est-payant
    « Cela facilite les « sites-clones » qui copieraient automatiquement mes articles (en respectant ou non ma licence) avec une expérience utilisateur bien différente de celle que je voudrais ou avec une volonté de faire couler mon site. »
    À ta place je serais content qu’on me mirror. Le nombre de sites miroirs est un bon indicatif de popularité… Sans oublier la résistance et l’effet streisand automatique que peuvent procurer des outils de mirroring automatique comme autoblog : http://sebsauvage.net/streisand.me/fr/ Je ne comprend pas pourquoi tu tiens à te restreindre en popularité et sécurité…
    Tu parles de Google… Non seulement il y a des moteurs de recherche plus respectueux de l’utilisateur et des auteurs (je pense aux bulles : http://dontbubble.us/), mais en plus tout le web ne dépend pas de ces gros points centraux : tu as les *liens* (c’est un peu important les liens dans le web, c’est un peu la base du web en fait), le bouche à oreille et ceux qui te connaissent déjà : un site commercial pourrait éventuellement mourir en n’étant pas sur Google… parce que quand t’as acheté un produit ton produit est acheté et t’as plus besoin du site de vente… un blog sort des nouveaux articles périodiquement et si le style est à son goût on le lis régulièrement. Moi par exemple je les utilise le moins possible, quand c’est le cas DuckDuckGo, Seeks ou Startpage, et les moteurs de recherche les plus spécialisés possibles (ceux des sites, comme celui de Wikipédia, très utile). Les sites je les découvre quand on m’en parle via IRC, mail ou Jabber, ou via des liens. Le tiens en relisant des articles du prochain magasine FaitMain (next.faitmain.org). L’essence du web c’est les liens, pas Google. Google c’est l’essence du Minitel 2.0 (après yen a qui trouvent que la liberté et la décentralisation c’est pas viable hein…). De plus le contenu dupliqué rabaisse rarement la popularité : « Oh il est chouette cet article, il doit y en avoir d’autres des bien comme ça sur le blog original ». Ça fera qu’en tapant DIY (après ça dépend de la bulle dans laquelle Google nous piège) tu te trouvera 10 fois plutôt que une (en supposant qu’on te mirror à ce point), et que les quelques-uns qui ne savent pas reconnaître un blog perso à l’url (6.nabzi0dxbl.share.articles.superultramegasite.com/nstani0-stist/articl/04948309.asp par rapport à une url se finissant en .wordpress.com). Beaucoup se dirons que tu es une source plus pertinante et donc seront plus enclins à cliquer sur le lien vers le serveur d’espionnage Google qui conduit à ton site plutôt qu’à un autre. Mais si tes articles sont tellement présents sur Google que ça en baisse ta popularité… heu… Dsl je comprend pas, tu peux rééxpliquer ?
    Puis tu dis qu’on ne lira pas ton contenu comme tu veux le présenter, avec son charme et tout et tout… Mais… excuse moi, mais c’est au lecteur de décider comment il lit 0.o Je peux me faire des règles CSS perso pour mon navigateur web et décider que tout sera justifié avec des alinéa en décalé plutôt qu’en bloc ! Si je veux, là tout de suite, j’ouvre firebug et je supprime le background ! Voilà ! C’est fait ! Je lis ton site avec un background _gris_ : t’es content ? Je suis un lecteur qui lit comme que je veux d’abord ! Alors oui ta présentation a son charme (/me réactive le background… merde supprimé la ligne, pas décoché ><), mais c’est parce qu’il est plaisant et qu’il a un style qu’on le lit comme ça. Si ton contenu est publié ailleurs et que ton site le présente mieux, alors on ira sur ton site.
    Après si on te cite pas… là c’est manque à la paternité, pas pareil que la réutilisation, et ça — même éthiquement — c’est mal car ça empêche de remonter à la source pour en apprendre plus, ça se rapproche du mensonge moralement. Si on se déclare auteur quand c’est faux, là c’est du plagiat, pas pareil que la réutilisation, et pas éthique pour les même raisons. Dans ces deux cas, que tu autorises la réutilisation ou pas, c’est illégal (et tu peux rien y faire), et interdire la réutilisation ne rendra pas ces infractions moins probables.

    Pour ce qui est de l’utilisation commerciale, sache que cela rend ton contenu non libre, et du coup incompatibles avec les travaux libres copyleft : j’avais entendu parlé d’un gars qui a failli avoir ses article inclus dans un magazine relativement connu mais que la réutilisation était trop difficile car le magazine était sous CC-BY-SA… pas compatible… on pouvait pas l’inclure sans changer la licence du magazine… impossible sans la permission de touts les autres auteurs…
    Et si on réutilise ta photo dans quelque chose de plus gros, où la valeur n’est pas dans la photo mais dans autre chose ? On va dire un manuel… même si seul il est gratuit, vendu avec l’appareil qu’il décrit il est payant, et ne peut contenir ton contenu. Tu restreins sa diffusion pour des raisons financières… Arrives-tu à gagner ta vie avec ce blog ? Le prévois-tu ? Ou c’est Universal/TF1 qui a réussi à faire croire qu’on pouvait posséder un monopole sur de l’information comme on peut posséder un objet ?
    Tu dis que tu ne veux pas qu’on s’« approprie » ton travail, mais non seulement une information, en tant que telle, n’a pas de propriétaire (Victor Huga disait « le livre appartient à l’auteur, ce qui y est écrit appartient à l’Humanité »). C’est à chaque lecteur, à chaque rediffuseur, à chaque relecteur, correcteur, traducteur de se réapproprier le travail.
    Tu dis que ça t’empêchera de développer ton site… mais… en quoi ? O_o À moins que tu ne parles de popularité, auquel cas les arguments sont les même que contre le Google rank.

    Puis la modification : bah déjà les avantages que tu cites sont déjà conséquents par rapports aux désavantages. Si rien n’était modifiable, framalang et touts les articles traduits sur framablog ne seraient pas là, et ce serait très dommage…
    Pour la perte du ton : non seulement t’as les mêmes arguments que la présentation, mais en plus n’oublions pas la magnifique aisance et efficacité de communication apportée par Internet ! Tu peux discuter avec ceux qui republient des versions améliorées de tes articles : et tu peux *aussi* les ignorer voir les envoyer se faire foutre si t’es pas d’accord (personne n’est jamais d’accord sur ce que font touts les autres, c’est pas une raison pour les en empêcher, à moins que ça te nuise directement).

    Ah et félicitation pour la GNU GPLv3, la meilleure que je connaisse, aucune autre ne protège aussi efficacement la liberté (tu reçois un appareil avec du logiciel libre mais tu te retrouve empêché de le modifier par des mesures de protections qui rendent la licence de logiciel libre inutile ? La GNU GPLv3 t’en protège !).
    Pour ce qui est de l’histoire « liberté de changer la licence », ce n’est pas une liberté mais un pouvoir : une licence est un pouvoir sur les autres, qui se permet de restreindre leur liberté, la GNU GPL est là pour interdire de restreindre la liberté d’autrui, on a pas besoin de la liberté de nuire à celle d’autrui : « la liberté des uns s’arrête à celle des autres ». Voir https://www.gnu.org/philosophy/why-copyleft.html et https://www.gnu.org/philosophy/freedom-or-power.html

    Le copier/coller/publier est illégal que le travail soit libre ou non (si on ne cite pas l’auteur et qu’on ne fait pas de lien : paternité ; si l’on se déclare auteur : plagiat), et qu’il soit libre ou non ça ne le rendra pas moins fréquent. Ce qu’il faut c’est réagir, communiquer et éduquer, voilà tout.

    Perso j’utiliserais la GFDL qui interdit la rediffusion exclusivement sous format privateurs, sans équivalents libres, et qui par d’autres moyens — à l’image de la GNU GPLv3 — interdit de nuire à la liberté d’autrui.

    PS : Dsl d’avoir pondu ce pavé, m’en suis rendu compte qu’à la fin, et puis pour une décision de licence déjà prise, faut un minimum de poids aux arguments si on veut avoir une chance de convaincre ^^"

    Publié par galex-713 | 22 juillet 2013, 19 h 38 min
    • Merci de partager ton avis sur le sujet, cependant le miens diffère pour l’instant.

      Publié par skywodd | 23 juillet 2013, 13 h 09 min
    • va de retro, suppôt de stallmann! Que je déteste les ayatollah de la FSF!

      cette loghorrée indigeste est absolument chiante à lire, tu mélanges tout et n’importe quoi. Je laisse skywodd te dire pourquoi si il veut, moi je pense que mélanger clonage et effet streisand, déja, ça commence mal.

      Rien que ça :
      >>Pour ce qui est de l’utilisation commerciale, sache que cela rend ton contenu non libre, et du coup incompatibles avec les travaux libres copyleft.
      C’est un MENSONGE! Rien que la GPL permet l’utilisation commerciale.

      tourner 7 fois sa clé USB autour de son modem est un prérequis avant de commenter.

      Publié par openmakersdaily | 23 juillet 2013, 13 h 13 min
      • Je préfère rien commenter, j’ai déjà exposé mon point de vue dans mon article sur les commentaires du sondage.

        Ps : chacun a son point de vue sur la question donc on reste poli et courtois SVP

        Publié par skywodd | 23 juillet 2013, 13 h 27 min
      • Hum… pas un peu exagéré/injustifié au début ?

        Sinon je suis d’accord pour le fait d’avoir pondu un pavé indigeste et chiant, j’aurais dû faire plus attention et mieux synthétiser.

        Je ne mélange pas clonage et effet streisand mais je réfère au mirroring et au mirroring pour l’effet streisand (le projet autoblog).

        Pour l’utilisation commerciale, je n’ai pas été très clair sur ce passage visiblement ^^ »
        Quand je disais « Pour ce qui est de l’utilisation commerciale », je me référais à l’interdiction d’utilisation commerciale dont parle Skywood : interdire l’utilisation commerciale rend un travail non libre, pas le contraire. Le fait que skywood ne permette pas l’utilisation commerciale de ses productions les rend non libres.
        Ce n’était pas un mensonge mais un manque de clarté ^^ » dsl

        Publié par galex-713 | 23 juillet 2013, 13 h 35 min
      • @Galex: sachons manier l’humour et le lulz. Le début n’était évidemment pas sérieux.

        Quant à plus libre ou moins libre, c’est une question de principe. Skywodd a posé ses conditions, on peut lui faire part de nos avis, mais c’est lui qui décide la liberté qu’il accorde à ses productions. Il n’y a rien de mal à cela, ni aucune obligation de « libérer totalement ».

        Publié par openmakersdaily | 23 juillet 2013, 13 h 51 min
      • @galex-713 : Comme j’ai pas franchement envie de devoir redire tout ce que j’ai dit dans mes articles avant celui ci je t’invite à lire mon article sur les commentaires du sondage et celui sur les résultats du sondage lui même.

        Vouloir jouer au puriste du libre est une chose, vouloir faire vivre son site dans des conditions optimales en est une autres. Les résultats du sondage et les commentaires sur celui ci te feront peut être prendre conscience de cela.

        Publié par skywodd | 23 juillet 2013, 14 h 07 min
      • Nan je parlais pas du « vade retro suppôt de stallman ! », plus du « que je déteste les ayatollah de la FSF ». Cette manie de considérer la cohérence des propres propos et de repenser de façon complète la restructuration totale du système sociétal qui découle de ces choses là comme de l’exagération. Pareillement au « le libre a ses limites », qui je trouve assez injustifié et biaisé par cette manie infondée et selon moi anti-constructive.

        Après il n’y a nulle obligation, on est libre de faire ce que l’on veut, y compris de nuire à la liberté d’autrui (puisque c’est dans la loi et que plein de monde le fait… faut être réaliste), je tente juste de convaincre par des arguments ^^
        Après j’avoue qu’un pavé super chiant c’est un peu un extrême opposé ^^ »

        Publié par galex-713 | 23 juillet 2013, 14 h 08 min
      • un conseil: arrête le bullshit. Sinon tu risques le syndrome ovulien biphytoplasmoriphère des mamelles ossatiques du cortex bilabial.

        Publié par openmakersdaily | 23 juillet 2013, 14 h 31 min
  5. @skywodd: déjà lu, déjà commenté ^^ la seule chose que tu as expliqué c’est « l’open-source a ses limites », et que tu disais avoir besoin d’argent pour ne pas t’auto-héberger. Pour tout le reste je suis complètement d’accord.

    Il n’y a pas de mal à rendre un blog payant (Ploum le fait) le fait est juste d’essayer de le faire de la bonne façon sans lutter contre le marché de l’abondance : Flattr, Bitcoin et Patreon fonctionnent bien.
    Un « pay to access » pourquoi pas ? :)
    Après si on interdit le partage… ya qu’à voir comment les DRM ça marche pas : d’un coté tu as une utilisation abusive qui en tout cas est illégale (que le contenu soit libre ou non), de l’autre une utilisation qui ne peut être que bénéfique.

    J’attire l’attention sur le fait que « partager la culture » est un néoplasme : la culture est *par définition* un savoir commun qui se partage et sert de référentiel à la pensée humaine et au langage, à partir du moment ou on ne peut plus la partager, c’est plus de la culture, et c’est plus vivant : c’est mort (comme une langue morte : culture et langue sont intimement liés).

    Publié par galex-713 | 23 juillet 2013, 14 h 15 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Wow. Dogecoin. Amaze.

Laissez un tip en Dogecoin

DMMNFk6WBVTpx2Wu1Z35GL61QXSd6r6WQx

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 789 autres abonnés