Skyduino:~#
Articles
test

[Test] Sparkfun SerLcd

Salut à tous !
Aujourd’hui je vais vous parler du « SerLcd » de sparkfun.

Le SerLcd est la dernière révision du BackPack Série pour écran LCD de sparkfun, Il s’agit désormais d’un écran LCD 4×20 et d’un circuit de controle série le tout sur un même morceau de PCB.

Le controleur série est axé sur un PIC 16F88 est fonctionne via des signaux TTL 0-5v.

Le firmware d’usine ce comporte comme un interface console série, avec la gestion directe des caractères ascii (retour chariot, effacement compris).
Le firmware d’usine permet aussi via un byte d’échappement d’utiliser des commandes spécial permettant par exemple d’ajuster le rétro-éclairage, effacer l’écran, bouger le curseur ou éteindre l’écran.
Toute les commmandes sont documenté dans un pdf bien expliquer disponible ici :
http://www.sparkfun.com/datasheets/LCD/SerLCD_V2_5.PDF

Autre point intéressant : la possibilité d’envoyer des commandes « bas niveau » à l’écran lcd ce qui permet de redéfinir un caractères ou utilisez d’autre commandes compatible HD44780.

Le SerLcd fonctionne de base à 9600 bauds, le maximum étant de 38400 bauds (en 8-N-1).
L’écran de démarrage peut aussi être désactiver ou modifier en recompilant les sources fourni par sparkfun.

La connexion ce fait via un connecteur JST 3 broche ou directement via un connecteur SIL-03 (non soudé de base).
Pour l’interfaçage avec un PC il faut utilisez un FTDI basic 5V ou tout autre convertisseur série TTL, pour une utilisation avec un µc ou une carte arduino il suffit de faire le branchement sur le port série directement.


Remarque : En plus du double interface série, le SerLcd possède un connecteur ICD pour flasher le firmware et un interface compatible HD44780 pour une utilisation normal sans interface série.

Et le trés grand classique « Hello World ! » du simplicité déconcertante vu qu’il suffit d’écrire « Hello World ! » dans la console série.

Conclusion :
Ce SerLcd permet d’avoir un écran relativement imposant 105x60mm contrôlable avec la plus grande facilité possible.
Seul point négatif l’obligation d’avoir un programmateur ICD pour changer le message de boot ou le désactiver.

Page produit de sparkfun :
http://www.sparkfun.com/products/9568

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Skyduino devient Carnet du Maker

Le site Carnet du Maker remplace désormais le blog Skyduino pour tout ce qui touche à l'Arduino, l'informatique et au DIY.