Skyduino:~#
Articles
test

[Test] Breakout relais « funduino » de Keyes

Bonjour tout le monde ! 🙂

Aujourd’hui je continue dans ma lancée en vous proposant un autre test de produit tout droit sorti des rayons de DealExtreme.

Le sujet du jour : La carte avec 8 relais nommé « funduino » de Keyes (Sku.121337 pour les intéressés).

La carte :

La carte en elle même est relativement simple, 8 relais, 8 borniers 3 points et 8 circuits de commande.
Le tout monté sur un morceau de pcb au skillscreen rouge vif (la classe).

La qualité des pistes :

La qualité général du pcb est plus que correcte, pour ne pas dire excellente. Comme dans mon précédent article je n’ai qu’une chose à dire : « c’est du chinois, mais du bon chinois ! ».

Les pistes sont routées de manière optimisée pour éviter les risques de court-circuit ou de problèmes « techniques » qui pourraient avoir des conséquences désastreuses dans certain cas (ha tient du 220v ! brrzzzzz *RIP*).

Les pistes « à fort courant » des relais ne sont pas vernis mais étamées, afin de pouvoir débiter plus de courant sans chauffer (ou sentir le vernis brûler).

Au passage on notera que les relais peuvent conduire au maximum du 10 ampères, mais je doute que les pistes (même étamées) laissent passer 10 ampères sans finir en mode grille pain (avis perso je n’ai pas essayé).

Le câblage :

Au niveau de l’alimentation la carte est étrangement conçue.
Il faut alimenter la carte en +12v via la broche VCC, mais les entrées INx elles sont aux niveaux TTL (0v / 5v).

Il y a donc besoin de deux alimentations, une pour la carte arduino et une 12v pour les relais.
Mais une chose très intéressante à remarquer est l’utilisation d’opto-coupleurs qui séparent physiquement la partie logique (TTL) de la partie puissance (12v). Du coup aucun risque de cramer son arduino (ou un autre micro-contrôleurs 5v).

Le montage de puissance :

J’ai tenté de trouver le schéma d’origine de la carte par curiosité, mais je n’ai trouvé que des schémas de cartes clones ou dérivés chinoises.

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, le montage de puissance est constitué d’un optocoupleur, d’un transistor et d’un relais (ainsi que de quelques résistances mais passons).

L’optocoupleur sépare galvaniquement la partie puissance de la partie logique, comme je le disait plus haut cela évite qu’une « boulette » sur un des relais ne viennent endommager sa carte arduino (ou autre).

Cela permet aussi de ne pas venir « pomper » le courant nécessaire (relativement important) à l’alimentation des relais sur le 5v de la partie logique.
Les deux alimentions sont physiquement séparées, c’est à la fois un plus et un moins comme je le disais plus haut.

La discrétion :

La discrétion est un point non négligeable quand on choisi une carte à relais. Les relais sont des composants mécanique, ils font donc du bruit(et pas qu’un peu).
Avec cette carte le bruit des relais est relativement négligeable, à moins de faire commuter les relais en fanfare le « clap » des relais est peu audible.

Par contre il y a un autre point à prendre en compte avec cette carte : la discrétion visuelle.

Sur la plupart des « cartes relais » que l’on peut trouver sur ebay ou autre il n’y a qu’une led témoin pour l’alimentation.
Mais sur cette carte chaque relais possède sa propre led témoin, en plus de la led témoin pour l’alimentation.

Cela a un impact non négligeable sur la quantité de lumière émise lorsque un relais fonctionne …
Jugez par vous même, ici j’ai alimenté toute la carte en +5v (les relais ne commutent donc pas par manque de courant) afin de vous montrer rapidement ce que cela donne.

Vous n’aviez pas demandé une lampe de chevet ? Ha zut alors !
Le créateur de cette carte a eu ce que l’on pourrait appeler … une idée lumineuse … (oui je sais, blague de m*rde)

Mettre des led hautes luminosité n’était peut être pas obligatoire …

Conclusion :

Cette carte est une des plus « propre » que j’ai pu voir. Les autres cartes que j’ai pu voir sur ebay étant d’une qualité bien moindre.
Niveau prix cette carte coûte 12$ (~10€) ce qui est très respectable quand on la compare aux prix des cartes relais vendues en France …

J’ai prévu d’utiliser cette carte pour contrôler des lampes néon 220v, mes premiers test sont concluant.
Une fois que mon système sera finit je placerai la carte dans un boite fermé, ce serait dommage de ne plus avoir besoin des néon pour l’éclairage 🙂

Remarque : Faire mumuse avec le 220 volts est extrêmement dangereux, ne pas oublier de prendre toutes les précautions d’usages (prises avec disjoncteurs différentielle 30mA, témoin de présence de tension, ne pas câbler sans couper le disjoncteur, etc etc …), si vous finissez à l’hôpital ou entre quatre planches faudra pas venir pleurer 😉

Publicités

Discussion

12 réflexions sur “[Test] Breakout relais « funduino » de Keyes

  1. Allez !
    juste pour faire mon chieur de precision : 😉

    Remarque : Faire mumuse avec le 220 volts est extrêmement dangereux, ne pas oublier de prendre toutes les précautions d’usages (prises avec disjoncteurs différentielle 30mA, témoin de présence de tension, ne pas câbler sans couper le disjoncteur, etc etc …)

    Ce que l’on appelle la tension domestique (AKA la tension « EDF » , »reseau », « mets pas tes doigts là » , …. ) est passée en 230V depuis 1986 !

    Keep cool , encore aujourd’hui, moi aussi dans l’urgence , je suis capable de hurler : « Ne mets pas tes doigts là ! petit c.n ! , c’est du 220 » –> 🙂

    Publié par Artouste | 10 mai 2012, 16 h 11 min
  2. >> juste pour faire mon chieur de precision :
    *sort le fusil et les cartouches* 🙂

    >> Ce que l’on appelle la tension domestique (AKA la tension “EDF” ,”reseau”, “mets pas tes doigts là” , …. ) est passée en 230V depuis 1986 !
    230v ? C’est toujours bon à savoir ! Moi je pensai que c’était « vraiment » du 220v.
    Je me coucherai moins bête ce soir 🙂

    >> “Ne mets pas tes doigts là ! petit c.n ! , c’est du 220″ –> 🙂
    Hein ? Du quoi ?
    *brrrzzz*
    Woo ! ‘tain c’tait quoi ça !?
    *brrrzz*
    Hummm intéréssant !
    *brrrzzz*
    (toute ressemblance avec les simpson serait une pure coïncidence :))

    Publié par skywodd | 10 mai 2012, 16 h 18 min
  3. Bonjour, je viens d’acheter cette carte relais , j’ai besoin d’un renseignement .
    Si j’ai bien compris, il fait brancher +12v sur VVC, GND du 12 volts sur GND et connecté les entrées IN 1.2.3.4.5.7.8 sur les sorties arduino nécessaire.
    Le jumper laisse le tu en places?
    Si je fais se montage cela ne fonctionne pas.

    Publié par Doigt | 9 juin 2013, 20 h 13 min
  4. Hey, je viens de comprendre la puissance de mon port USB n’est pas assez forte.

    Publié par Doigt | 9 juin 2013, 20 h 22 min
    • Bonjour,

      J’ai relié à ma carte Arduino un 74HC595 + ULN2803 afin d’augmenter le nombre de sorties.
      Je souhaite y relier la carte relais dont tu parles mais je ne vois pas comment faire car le ULN2803 « ne sort pas du 5v ».

      Peux-tu me dire comment relier le ULN2803 à cette carte ?

      D’avance merci pour ton retour.

      Franck

      Publié par Franck | 19 août 2013, 22 h 20 min
      • Branche directement les sorties du 74HC595 aux broches de contrôles des relais, pas besoin de ULN2803.

        Publié par skywodd | 20 août 2013, 19 h 45 min
      • C’est ce que j’ai fait au départ. Mais par moment ça « sautait ». Les 8 relais sont branchés sur du 220 v pour alimenter des led de puissance. J’ai donc émis l’hypothèse que le 74HC595 ne délivrait pas assez de puissance.
        En recherchant sur le net, j’ai vu qu’on pouvait le coupler avec un ULN2803.
        Depuis mon message d’hier, j’ai réussi à brancher l’ULN2803 avec la carte relais en utilisant des résistances de tirage. Suite à mes premiers tests, ça l’air de mieux fonctionner.
        Penses-tu que ça soit une bonne solution ?
        Merci.

        Publié par Franck | 20 août 2013, 22 h 59 min
      • C’est une solution comme une autre, le principal c’est que ça marche 😉

        Publié par skywodd | 21 août 2013, 12 h 29 min
  5. Bonjour,

    Je désire comprendre comment actionner les relais de ceux-ci.

    Si je comprend bien, il vaut donc du DC 12 V pour alimenter la carte et les relais avec « VVC » et « GND gauche » si on laisse le jumper à droite.

    Quand on connecte ce 12V, il y a donc juste la led d’allumage qui fonctionne je présume ?

    Maintenant vient la difficulté pour moi :

    Pour actionner le premier relais de gauche, on doit passer par IN1 je présume mais je comprend pas comment faire..

    Je veux utiliser ce module sans Arduino. A vrai dire, j’aurais aimé mettre 8 photos résistances pour activer 8 relais. Je sais comment établir ça avec 8 relais non-montés sur PCB mais là ainsi je suis perdu..

    Si quelqu’un aurait une idée pour m’éclaircir, ce serait vraiment sympa :-)!

    Je voudrais juste savoir comment actionner indépendamment les relais sans Arduino ou autre truc que je connais pas :3 !

    1.000 merci ;-)!
    Bonne soirée.

    David D.

    Publié par David | 20 février 2014, 22 h 50 min
  6. si j’alimente mon arduino avec le même 12V qui alimente la carte, est ce un probleme?

    Publié par babeth | 7 avril 2014, 22 h 29 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Skyduino devient Carnet du Maker

Le site Carnet du Maker remplace désormais le blog Skyduino pour tout ce qui touche à l'Arduino, l'informatique et au DIY.