Skyduino:~#
Articles
test

[Test] Olimexino-32U4 (Arduino Leonardo compatible) et arduino 1.0.1

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui je vais vous présenter une carte arduino que beaucoup d’entre vous ont attendu longtemps … trés longtemps …
Je veut bien sur parler de l’arduino leonardo.

Sauf que …
Dans cet article je ne vais pas vous parler de l’arduino leonardo officiel (conçu par la team arduino), mais de la version « amélioré » (ou plutôt « compatible » pour être plus juste) conçu par olimex.

Pourquoi ce choix ?
– L’arduino leornardo officiel a mis (beaucoup) trop de temps à arriver sur le marché … et j’aime pas attendre.
– J’aime pas être pris pour un pigeon (rapport prix / hardware), en lisant mon article vous comprendrez pourquoi.

Au passage je vais vous parler de la nouvelle version du logiciel arduino.
A savoir la version 1.0.1, nécéssaire pour développer avec l’arduino leonardo. Préparez vous je vais pas y aller avec le dos de la cuillère.

Edit: Plus le temps passe et plus je découvre l’étendu du massacre. J’ai ajouté une liste des modifications hardware et software en fin d’article.
J’aurai surement besoin de faire un autre article pour éclaircir les choses une fois que tout sera pleinement fonctionnel.

Bref commençons par le commencement !
Regardons tout d’abord ce que l’olimexino-32u4 (c’est son nom) a dans le ventre.

La boite :

Pour ce qui est du packaging, rien de bien nouveau, toujours la même boite aux couleurs de olimex.

Comme je le précisai dans un précédent article, la taille des boites a été considérablement réduite pour désormais faire exactement la même taille que ce quelles contiennent.
Amis de la nature vous allez être content ça fait des arbres en moins a couper 😉

Bon la boite c’est bien jolie, mais le plus intéréssant c’est son contenu !
La aussi rien de bien nouveau, on retrouve le classique sachet anti ESD rose, enveloppant soigneusement la carte.

La carte :

Parlons en justement de la carte.
Comme vous pouvez le voir elle est relativement bien remplis !

Contrairement à l’arduino leonardo officiel ici olimex a fait mouche !
Alimentation par prise jack ou par batterie LiPo, chargeur LiPo intégré, sélecteur 3v3 / 5v, design anti interférences, … du grand olimex !
Et les amateurs de montage sur breadboard apprécierons la double rangée de connecteurs au format « arduino » et au format standard 2.54mm.

Maintenant jetons un coup d’œil à l’arduino leonardo officiel :

Il n’y a pas photo, l’olimexion-32u4 est bien plus fourni que l’arduino leonardo officiel !
Et pourtant le prix des deux cartes est quasiment le même !
Comme quoi ça valait vraiment pas le coup d’attendre 6 mois l’arduino leonardo … Voila la raison n°1 qui m’as fait prendre la version de olimex.

Bref, je ne suis pas là pour cracher mon venin sur la team arduino (bien que j’aurai pas mal de des choses à dire).
Je le fait déja suffisamment (et en direct) sur mon compte twitter …

Côté silkscreen, rien n’as dire (oui je viens de découvrir âpres 171 articles que ce n’était pas « skillscreen » mais bien « silkscreen »).
Qualité du tracé impeccable, vernis résistant, connecteurs dorée chimiquement … une vrai carte de qualité professionnel.

Par contre il y a une petite chose que je trouve dommage.
Contrairement aux cartes pinguino, duinomite, etc, ici il n’y a aucune informations concernant les jumpers, leurs utilisations et leurs états par défaut …
Je m’était habitué à avoir ces informations au dos des cartes olimex, mais apparemment ce n’est plus à la mode.

La connectique :

Au niveau de la connectique on trouve donc un port USB, natif ce coup ci contrairement aux autres cartes arduino.
Celui ci permet donc de bénéficier des joies d’un clavier / souris USB virtuel (de base), du Raw HID (moyennant quelques bidouilles, voir ma remarque en fin d’article) et plus généralement de tout ce que permet de faire un port usb device !

Comme il s’agit d’une carte olimex on retrouve aussi le classique port UEXT qui permet d’ajouter des fonctionnalités via divers cartes filles.
Je vais pas m’étendre sur le sujet c’est toujours la même chose.

On remarquera aussi la présence du connecteur ICSP (non soudé de base).
Celui ci n’étant pas à l’emplacement « habituelle » comme sur les autres cartes arduino, il ne sera pas possible d’utiliser certaine shields (ethernet shield, Usb host shield par exemple) … dommage.

Edit: Si vous voulez utiliser cette carte en toute liberté je vous conseille de souder le connecteur ICSP et d’avoir un programmateur d’AVR !
Le bootloader fournit avec ma carte est le même que celui fourni avec l’ide arduino 1.0.0 RC2, or lors de la sortie de l’ide arduino 1.0.1 le bootloader a été remplacé (sans dire un mot bien sur) par un autre totalement différent !
Je suppose que désormais les nouvelles cartes olimexino-32u4 en sortie d’usine sont fourni avec le nouveau bootloader mais dans le doute ayez toujours un programmateur d’AVR sous la main.

Au niveau de l’alimentation on a le choix !
Prise jack pour les montages sur piles 9v ou sur alimentation secteur et connecteur JST 2-pin pour les montages sur batterie LiPo de modélisme.

Au passage, une petite fonctionnalité qui fait plaisir.
Il est possible de choisir le voltage de fonctionnement de la carte ! 3v3 ou 5v, un peu comme sur une carte seeeduino.
Cette fonctionnalité est bien pratique quand on travaille avec des capteurs alimenté en 3v3 et que l’on ne veut pas s’embêter avec des ponts diviseurs 5v -> 3v3, voir pire des montages à base de mosfet (pour de l’I2C par exemple).

Le CPU :

Au niveau du CPU, la carte (comme l’original) est basé sur un ATmega32U4 aux caractéristiques proche d’une carte arduino UNO classique :
CPU 8 bits à 16MHz
32 Ko de mémoire Flash
2.5Ko de mémoire RAM
1Ko de mémoire EEPROM

Usb natif (2.0 Full-speed/Low Speed device)
SPI / I2C / UART (port série)
12 entrées analogique, résolution 10 bits (15K samples / seconde)
1 comparateur analogique
1 capteur de température interne
4 Timers
8 broches PWM

En gros (pour résumer) l’olimexino-32u4 (de même que l’arduino leonardo) est une carte arduino UNO avec un port USB natif au lieu d’un chipset USB externe.

Le logiciel Arduino 1.0.1 :

Ha! Parlons des choses qui fâchent !
/mode coup de gueule activé

Cette nouvelle version du logiciel arduino est à mes yeux une des pires jamais réalisé !
Edit: Si il y a quand même un truc bien dans cette nouvelle version : il n’y a plus besoin de recompiler le code source quand on se trompe de port série.

Les menu ont été traduit dans plusieurs langues, dont le français, youpi ! … NON fausse joie …

Je suis assez mal placé pour parler d’orthographe, de Français, etc mais avoir des menus écrit en « Français années 18éme » c’est une horreur !
Heureusement il est possible de revenir sur la version anglaise (menu -> préférences -> langue), ouf … parce que « Téléverser le croquis binaire sur la carte de développement rapide » …
Humm OK … et en français ça donne quoi ?

Autre point « intéréssant » de cette version 1.0.1.
J’ai voulu compiler l’exemple « Usb keyboard » pour essayer ma carte, donc, ouverture de l’exemple, petit tour rapide du code, pas mal.
Compilation, et BIM, erreur de définition ! … « null » (en minuscule) n’est pas défini … humm.

Edit: Apparemment ce « probléme » n’est peut être qu’un coup de malchance … à voir.
(Reste à comprendre pourquoi la team arduino mélange langage java (null) et langage C/C++ (NULL) …)

Et histoire d’enfoncer encore un peu plus le clou.
Un point clef qui fait toute la différence entre une carte arduino classique et une carte arduino leonardo c’est le port usb natif.
On peut donc émuler un clavier, une souris, un port série et … et c’est tout !
Pas de Raw HID, pas de périphérique de stockage, NADA ! (de base avec l’API arduino officiel)

Faites un tour sur le site de PJRC, il a fait une comparaison entre Arduino Leonardo et la Teensy 2.0 http://www.pjrc.com/teensy/teensyduino.html ça vaut le coup d’œil.
(Et l’arduino DUE qui va tenter d’entrée en concurrence avec les cartes pinguino, chipkit, maple, etc … ça promet)

Comparaison API arduino VS API Teensy :
Api arduino leonardo :
- clavier usb (en qwerty, non modifiable)
- souris usb
- port série
Mode clavier + souris + port série non modifiable

-- VS --

Api arduino teensy :
- clavier usb (tout type, azerty, qwerty, custom, ...)
- souris usb
- joytick usb
- port série
- raw HID
- périphérique de stockage de masse (soit interne en flash, soit externe avec une carte SD)
- périphérique interface MIDI
- périphérique interface "Flight Simulator" (ok c'est pour le fun ce mode)

Mode d'association au choix :
- port série seul
- clavier + souris + joystick
- clavier + souris + joystick + port série
- disque (flash interne) USB + clavier
- disque (carte SD) USB + clavier
- interface midi
- raw HID
- interface "Flight Simulator"

Heureusement il est possible d’utiliser le plugin « teensyduino » (normalement conçu pour le cartes teensy) pour compiler des programmes « teensy 2.0 » avec l’arduino leonardo.
J’envisage de faire un article annexe sur le sujet, mais il faut d’abord que j’arrive à me sortir de tout les probléme que je rencontre avec l’ide arduino 1.0.1 !

Edit: Voici la liste des modifications hardware et software que j’ai pu constater dans cette nouvelle carte arduino (valable aussi pour l’arduino leonardo officiel) :

– Le port I2C ne se trouve plus sur A4 et A5, mais sur deux broches dédié à coté de AREF (ou sur D2 / D3) …
—> Les shields utilisant le bus I2C devront impérativement être modifié pour rediriger A4 et A5 vers les deux broches SDA et SCL.

– I2C ou interruptions externe (attachInterrupt), faite votre choix ! Les deux utilisent les même broches !
–> Les codes utilisant I2C et interruptions sont irréalisable sans passer par des PCINT (interruptions de port) ce qui est beaucoup plus technique.

– Le port SPI n’est plus du tout disponible ! Il est câblé sur le connecteur ISCP uniquement
—> Plus possible d’utiliser des shields ou des breakout utilisant le SPI … la loose complète !

– Le port série hardware sur D0 et D1 (Serial1) est différent du port série USB (Serial).
—> Les codes utilisant « Serial » pour communiquer avec une shield, breakout, … devrons être modifié pour utiliser Serial1 (ou les deux en parallèle).

– Le port série USB doit être bloqué avec un while(!serial); dans setup() sinon il ne fonctionnera pas.

– Il n’y a pas de led sur D13 mais deux leds D7 et D9.
—> Spécifique à cette carte olimexino, l’arduino leonardo officiel possède bien un led sur D13 (mais pas sur D7 / D9).

– Les broches analogique supplémentaire (A6 ~ A11) sont réparti sur les broches numérique !
—> Évitez de vous emmêler les pinceaux entre numérique et analogique sinon ça risque d’être le drame.

– Le bootloader (« diskloader » de arduino 1.0.0 RC2) fait une sorte de « pulsation » sur D13 (pourtant il n’y a pas de led dessus) pour avertir de son lancement.

– Pas d’auto reset (il faut reset à la main)
—> Spécifique au bootloader « diskloader » de arduino 1.0.0 RC2, le nouveau bootloader « caterina » semble supporter l’auto reset (à tester).

– Il faut quasi obligatoirement avoir un programmateur d’AVR, le bootloader ayant été remplacé entre arduino 1.0.0 RC2 et 1.0.1
—> Si vous n’avez pas de programmateur vous êtes dans la m*rde … Il est impossible de mettre à jour le bootloader via le bootloader (logique).

– Le code arduino officiel émulant un clavier USB ne permet pas de choisir le type de clavier !
—> Il faut obligatoirement passer en mode clavier américain (qwerty), soit en cliquant sur l’icone FR dans la barre de taches, soit en faisant ALT + SHIFT.

– Le port série USB utilise la classe CDC pour émuler un port série, cela a pour effet que n’importe quelle vitesse de transmission sera aussi rapide qu’une transmission USB (plusieurs Mo/s)
—> Il est obligatoire d’ajouter un delay(1); (minimum) aprés un Serial.print() dans une boucle, pour éviter que le Serial Monitor ne crash sous le flot trop important de données.

– C’est le bordel complet dans les drivers, des connaissances en installation / gestion de drivers sont plus que souhaitables !
—> L’utilitaire « usbdeview » de Nirsoft est un allié de taille ! De même savoir modifier un .inf (fichier de driver) est un bonus non négligeable

J’ai jamais autant galéré avec une carte de développement USB !
(Et pourtant j’en ai utilisé des cartes de développement, même mes cartes avec des doc uniquement en chinois ne m’ont pas posé autant de probléme)

Bonjour les prises de tête avec le nouveau logiciel arduino … il aurait pu faire un truc simple, mais non …

Edit : Les différentes broche « spécial » :
Port série: 0 (RX) and 1 (TX) (via l'objet Serial1)
Bus I2C: 2 (SDA) and 3 (SCL)
Interruptions externe: D2 et D3 (interruptions n°0 et n°1)
PWM: D3, D5, D6, D9, D10, D11 et D13
Port SPI: sur le connecteur ISCP UNIQUEMENT pas de SPI sur D10, D11, D12, D13 = shields SPI inutilisable !
Led broche D13 (cartes officiel, D7 et D9 sur carte olimexino)
Entrées analogique : A0 - A5, A6 - A11 (sur les broches D4, D6, D8, D9, D10 et D12)

Conclusion :

L’olimexino-32U4 bien qu’étant compatible « Arduino leonardo » est vraiment à des années lumière en avance de celle ci.
L’arduino leonardo officiel est pour moi un échec de conception pure et simple, trop chère pour ce quelle contient comme composants et mal conçu.
L’olimexino-32u4 par contre est une carte trés intéréssante qui sait ce rendre utile, mais sans l’aide du logiciel arduino officiel.

Cette carte n’est pas faite pour les utilisateurs débutant (ou intermédiaire) ! Elles est (pour le moment en tout cas) réservé aux utilisateurs expérimenté !
Si vous ne savez pas utiliser avrdude et faire une mise à jour de bootloader (+ fusibles) n’achetaient pas une carte arduino compatible leonardo !

Pour tout ceux qui voudraient se lancer avec une carte arduino leonardo (ou compatible leonardo) :
Lisez attentivement ces deux pages web :
http://arduino.cc/en/Main/ArduinoBoardLeonardo
http://arduino.cc/en/Guide/ArduinoLeonardo
-> N’hésitez pas à prendre des notes ! Les cartes arduino leonardo (et compatible leonardo) ne sont pas du tout compatible avec les shields / codes arduino classique !

De plus pour ceux qui arriveraient à utiliser l’addon teensyduino avec l’arduino leonardo :
Le brochage n’est pas le même entre la teensy 2.0 et l’arduino leonardo !
Leonardo : http://arduino.cc/en/Hacking/PinMapping32u4
Teensy 2.0 : http://www.pjrc.com/teensy/pinout.html
(De belle prise de tête en perspective !)

Je trouve ça vraiment dommage de devoir bidouiller dans tout les sens pour mixer l’ide arduino et l’addon teensyduino afin d’obtenir quelque chose de vraiment utile.
Parce que soyons francs, une API qui ne sait gérer qu’un clavier (qwerty uniquement de surcroits) et une souris USB virtuel, ça n’as pas grand intérets sauf dans des projets basique « pour faire mumuse ».

Ps: J’ai remplacé le théme graphique de l’ide arduino 1.0.1 par ma version fait maison reprenant le design de l’ide arduino 0023.
Si il y en a que ça intérésse, laissez un commentaire je vous donnerai un lien de téléchargement 😉

Discussion

12 réflexions sur “[Test] Olimexino-32U4 (Arduino Leonardo compatible) et arduino 1.0.1

  1. Concernant la traduction (presque)française, ils ne voulaient pas faire de version différentes pour les canadiens et les autre francophones….on voit le résultat, on préfère rester en version anglaise. Au moins , on ne passe pas 5 mn a se demander a quoi correspond « téléverser ».

    Publié par Philippe | 28 juin 2012, 19 h 17 min
  2. Bonjour
    Merci pour ce bilan d’ensemble.
    J’ai rencontré un peu moins de problèmes avec mes 2 « pré-Leonardo » espagnoles (Vinciduino). Je n’avais pas pu attendre moi non plus et avais apprécié le développement ouvert de cette carte sur le forum en langue espagnole.
    -changements de VID PID, ça ne facilite pas les essis successifs..
    -apparition surprise d’un nouveau bootloader nommé Caterina avec l’IDE 101. Pour simplifer j’ai flashé mes 2 Mega 32u4 avec ce nouveau bootloader (de mémoire il me semble que l’autoreset est OK avec ce bootloader)
    -API keyboard….. ou plutôt « Keyboard_US » ! Contrairement à Teensyduino pas de choix de mapping clavier à émuler …… ça perd donc encore un peu plus d’intérêt. Par contre jamais d’erreur de compilation chez moi.
    Juste l’obligation de permuter le clavier FR US dans la barre de langues d’XP
    -pour utiliser ce genre de carte avec Teensyduino je me suis contenté de flasher en ISP
    -le RAW HID est peu être possible en utilisant les fonctions de bas niveau disponibles ?
    -la carte n’est plus disponible actuellement chez Watterott mais elle est à 23€ TTC, port compris avec un accu Li-On sur l’ebay d’Olimex.

    Publié par Alain Fouché (@alfch) | 29 juin 2012, 13 h 04 min
    • Salut,

      >> -changements de VID PID, ça ne facilite pas les essis successifs..

      D’aprés ce que j’ai pu voir il y a deux VID/PID arduino officiel : VID_2341&PID_0036 et VID_2341&PID_8036
      MAIS (ça aurait était trop facile) la carte olimex utilise : VID_2341&PID_0034 …

      >> -apparition surprise d’un nouveau bootloader nommé Caterina avec l’IDE 101. Pour simplifer j’ai flashé mes
      >> 2 Mega 32u4 avec ce nouveau bootloader (de mémoire il me semble que l’autoreset est OK avec ce bootloader)

      Ok donc j’avais pas rêvé il y a bien un bootloader « diskloader » et un autre « caterina » …
      Super … ça veut dire qu’il faut obligatoirement un programmateur d’AVR …
      Bon je vais tenter le coup en espérant que ma config continu de marcher.

      >> -API keyboard….. ou plutôt “Keyboard_US” ! Contrairement à Teensyduino pas de choix de mapping clavier à émuler …… ça perd donc encore un peu plus d’intérêt.

      Oui je viens de voir ça il faudrait que je le rajoute dans l’article.

      >> Par contre jamais d’erreur de compilation chez moi.

      Bizarre … on va mettre ça sur le « pas de bol » alors.

      >> -pour utiliser ce genre de carte avec Teensyduino je me suis contenté de flasher en ISP

      Tu arrive à utiliser le .hex généré avec une « pré-leonardo » ?
      J’ai modifié le boards.txt de teensyduino pour uitliser le bootloader classique, mais le programme ne semble pas tourner (enfin pas la partie usb).

      >> -le RAW HID est peu être possible en utilisant les fonctions de bas niveau disponibles ?

      De par l’architecture du code qui gére l’usb j’ai bien peur qu’il ne soit pas possible de faire grand chose en bas niveau …

      >> -la carte n’est plus disponible actuellement chez Watterott mais elle est à 23€ TTC, port compris avec un accu Li-On sur l’ebay d’Olimex.

      Tu peut l’avoir pour 16€ TTC (frais de port NON compris) en l’achetant directement sur le site de olimex.

      Publié par skywodd | 29 juin 2012, 16 h 47 min
  3. >>Tu arrive à utiliser le .hex généré avec une “pré-leonardo” ?
    Oui , avec la procédure suivante (seule essayée)

    -carte Vinciduino flashée avec le bootloader Caterina,

    -IDE1.0.1 et plugin Teensyduino (aucune modif),
    -exemple Teensy : « Keyboard layout test »
    -config : Teensy2, USB Type : keyb+Mouse+Joystick, option Keyboard Layout French

    -Hex récupéré et flashé par ISP (hors IDE Arduino) avec Avrdude.
    je viens de refaire l’essai. OK

    Publié par Alain Fouché (@alfch) | 29 juin 2012, 21 h 31 min
    • >> -Hex récupéré et flashé par ISP (hors IDE Arduino) avec Avrdude.
      >> je viens de refaire l’essai. OK
      Moi j’ai bricoler un boards.txt permettant l’upload direct depuis l’ide arduino.

      Toute la partie arduino marche, mais tout ce qui touche à l’usb ne fonctionne pas …

      Tu envois le .hex par ISP via un programmateur d’AVR ?
      Tu n’utilise donc pas le bootloader finalement ?

      D’aprés mes tests il semblerait que ce soit justement le bootloader qui empêche le bon fonctionnement de la partie USB avec teensyduino.

      Publié par skywodd | 30 juin 2012, 0 h 17 min
      • en fait j’utilise mes cartes 32u4 selon deux modes différents :

        -mode Leonardo avec bootloader Caterina ‘Arduino 1.01’
        -mode Teensy , juste pour voir) en programmant en ISP avec un programmateur AVR.(GUI Avrdude sous XP = Sinaprog2 modifié)

        Je n’ai pas cherché, comme toi, à faire ‘Teensy+bootloader’.
        …..sans doute par crainte de problemes que je n’avais pas envie de traiter !
        Dans tes modifs du board.txt Teensy as-tu réduit la taille disponible pour le code uploadable en raison de la différence de taille des 2 bootloaders ?

        Publié par Alain Fouché (@alfch) | 30 juin 2012, 8 h 27 min
  4. @ALFCH:
    >> Dans tes modifs du board.txt Teensy as-tu réduit la taille disponible pour le code uploadable en raison de la différence de taille des 2 bootloaders ?

    Oui en fait j’ai juste prit la partie du boards.txt officiel auquels j’ai ajouté les sections spécifique « teensyduino ».
    L’upload et le code de base fonctionne parfaitement … sauf l’usb …

    J’entrevois peut être la cause du probléme :
    Le bootloader s’énumère en tant que port série puis disparait.
    Le code teensy lui s’énumère avec un PID/VID et surtout des endpoints totalement différents, le mélange des deux ne doit pas faire bon ménage.

    Publié par skywodd | 30 juin 2012, 10 h 21 min
    • Je viens d’acheter un Léonardo (avant de lire cette page) et je découvre qu’ils ont coupé le SPI qu’il faut aller rechercher sur le connecteur ICSP pendant qu’ils font ressortir les broches SDA/SCL en double pour résoudre un problème similaire avec les Atmegas … non sens total ! Aucun respect pour la compatibilité avec les shields existants.

      Aussi, quand on branche par l’alimentation extérieure plutôt que par USB, le bootloader met 6 secondes avant de rendre le contrôle à l’application.
      Et pour la traduction en Français de l’interface, c’est un énorme n’importe quoi ! Je suis de Montréal et, contrairement à ce qui est dit dans un commentaire plus haut, même ici au Québec, « téléverser » et le « croquis », c’est incompréhensible et un peu (pour ne pas dire complètement) ridicule.

      Publié par Eric | 28 juillet 2012, 7 h 54 min
      • >> non sens total ! Aucun respect pour la compatibilité avec les shields existants.

        Le choix d’un ATmega32u4 donnait lieux à une incompatibilité matériel au niveau des brochages.
        La team arduino a donc choisi de pousser l’incompatibilité au maximum, pourquoi ? mystère …

        Je suis totalement d’accord sur le fait que le brochage de l’arduino leonardo est un non sens total.

        >> Aussi, quand on branche par l’alimentation extérieure plutôt que par USB, le bootloader met 6 secondes avant de rendre le contrôle à l’application.

        Pas 6 secondes mais bien 8 secondes (c’est encore pire) 😉
        De plus le bootloader est horriblement mal conçu, il pourrait être 2x moins gros en utilisant le protocole « raw HID » au lieu d’un port série virtuel.

        >> Et pour la traduction en Français de l’interface, c’est un énorme n’importe quoi ! Je suis de Montréal et, contrairement à ce qui est dit dans un commentaire plus haut, même ici au Québec, “téléverser” et le “croquis”, c’est incompréhensible et un peu (pour ne pas dire complètement) ridicule.

        C’est bien ce que je me disait, ça me semblai un peu gros qu’il y est de telle différences …
        Moi je suis revenu en langue anglaise, c’est bien plus simple au final.

        Publié par skywodd | 28 juillet 2012, 15 h 17 min
  5. Salut
    J’ai envisagé de commande une Olimex mais quand j’ai vu qu’avec le port je m’en tirait pour 23 Euros, je suis partit finalement pour une VinciDuino à 16€ en kit (sur le site ElectroFun).
    Pas toutes les fioritures de la Olimex, juste basique mais je vois que je pourrait me tourner vers alfch si besoin 🙂
    Je compte la packager avec mon futur WR703N.
    Je vais relire 3 fois ce que vous avez écrit ci-dessus avant de poser des question 😄

    Publié par Barbudor | 1 juillet 2012, 15 h 50 min
  6. visiblement I2C et SPI sont disponibles sur le port UEXT, par contre, aucune idée de comment on y accède. J’ai vu un bout de code pour utiliser UEXT , mais sur un PIC32, en BASIC donc. Est ce que l’un d’entre vous saurait utiliser le port UEXT sur le OLIMEXINO-32U4, je voudrais accéder à l’horloge MOD-RTC vendue par olimex, mais aucune idée de la façon de faire. Est ce que les broches UEXT sont adressables de la même façon que les autres GPIO, est ce qu’il faut une librairie spéciale, est ce qu’il faut reconfigurer des ports… ?

    Sinon la carte est utilisable rapidement, après install du dernier pilote Leonardo, fourni dans l’IDE arduino (1.0.2). L’absence de reset automatique est toutefois troublante, j’ai l’impression qu’il faut reset à chaque nouvel upload de code.

    Publié par nicogiraud | 14 décembre 2012, 10 h 19 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Skyduino devient Carnet du Maker

Le site Carnet du Maker remplace désormais le blog Skyduino pour tout ce qui touche à l'Arduino, l'informatique et au DIY.