Skyduino:~#
Articles
projet, tutoriel

[Bidouille] Un socket ZIF pour le debugger AVR Dragon

Bonjour tout le monde !

Êtes-vous du genre à faire des montages à base de microcontrôleurs AVR sur breadboard ?
Si oui, vous avez surement déjà du faire face à un fait relativement énervant : programmer le microcontrôleur prend du temps.

Parfois, il est possible de câbler un connecteur ICSP (« In-Circuit Serial Programming ») pour programmer le microcontrôleur directement dans le montage.
Mais cela demande – premièrement – un connecteur ICSP et – deuxièmement – un montage compatible avec celui-ci.

Personnellement, j’essaye autant que possible d’avoir un montage compatible ICSP, mais parfois ce n’est tout simplement pas possible.
Du coup, que faire dans ce cas de figure ?

La réponse est simple : enlever le microcontrôleur du montage, le placer dans un montage dédié à la programmation, programmer le microcontrôleur, puis le remettre dans le montage d’origine.
C’est long, c’est fastidieux, et les chances de casser une broche du microcontrôleur sont grandes.

DSCF2872

La solution miracle ?
Un connecteur « ZIF », aka « Zero Insertion Force », … à 15€ (oui je sais, ce n’est pas donné).
Avec ce genre de connecteur, il est possible de programmer rapidement un microcontrôleur sans risque d’endommager une broche.

C’est en cherchant un câblage pour mon debuggeur AVR Dragon que je suis tombé sur cet article : http://www.instructables.com/id/Help%3a-An-Absolute-Beginner-s-Guide-to-8-Bit-AVR-Pr/step3/Headers-and-ZIF-and-Solder-Oh-My/
Et que je me suis dit : « c’est vraiment pas con son truc ! ».

DSCF2877

DSCF2881

L’idée est simple : monter un connecteur ZIF 40 broches et deux séries de barrettes tulipes sur la zone de prototypage du debuggeur pour le transformer en montage de programmation rapide.
Simple et efficace comme idée, j’adore.

DSCF2920

Avec ce montage, il ne reste plus qu’à faire les connexions adéquates en fonction du microcontrôleur à programmer pour obtenir un programmateur rapide et efficace.

Et comme la zone de prototypage est physiquement séparée de la partie débugger celle-ci peut être utilisée comme d’habitude le reste du temps.

DSCF2924

Petit rappel pour les têtes en l’air comme moi : le câblage des sorties de l’AVR Dragon est marqué à l’arrière de la carte, mais sont représentées en vue de dessus.
Ne pas inverser VCC et GND sinon ça risque de faire un peu de fumée 😉

Au passage, astuce du chef : 4 patins en caoutchouc pour éviter que la carte ne glisse, ça coûte moins de 2€ en grande surface et ça évite pas mal de problème 😉

avrdragon_test_prog

Ensuite un petit passage dans les paramètres d’ATMEL Studio pour qu’il utilise l’AVR Dragon comme programmateur et c’est tout bon.

avrdragon_test_prog_menu

PS L’option pour utiliser l’AVR Dragon comme simple programmateur est dans le menu « outils » d’ATMEL Studio.
Pas besoin d’ouvrir un projet pour l’utiliser 😉

Une astuce toute conne, mais franchement bien utile, à consommer sans modération 😉

Advertisements

Discussion

9 réflexions sur “[Bidouille] Un socket ZIF pour le debugger AVR Dragon

  1. Salut,
    Question surement un peut bête, mais à quoi sert l’AVR Dragon à part à programmer les µc ?

    Publié par Adrien | 15 juin 2014, 21 h 19 min
    • Un peu a tout, sauf a faire le café 😉

      – Programmation simple
      – Programmation en (petite) série
      – Emulation / Debug
      – Sauvetage de µc mal programmés

      C’est la boite à outil du développeur/codeur AVR.

      Publié par Skywodd | 15 juin 2014, 21 h 23 min
  2. ça serait chouette un petit article pour expliquer l’utilisation de ce programmateur par rapport a d’autre comme AVRISP MKII
    Bonne soirée

    Publié par mike | 15 juin 2014, 21 h 21 min
    • C’était prévu mais il y a tellement de chose à dire que c’est un peu compliqué d’en parler.
      Ce n’est pas juste un programmateur, c’est aussi un debuggeur et une sonde d’émulation.

      Publié par Skywodd | 15 juin 2014, 21 h 27 min
      • ça semble génial, j’utilise actuellement le AVRISP MKII au boulot je pensais en prendre un pour moi mais j’hésite avec celui ci maintenant.
        Quand tu dis « Sauvetage de µc mal programmés » ça reprogramme les fusebits en programmation parallèle ?

        Je regarderais quand j’aurai le temps de plus près cette bête

        Publié par mike | 15 juin 2014, 21 h 32 min
      • >> Quand tu dis « Sauvetage de µc mal programmés » ça reprogramme les fusebits en programmation parallèle ?

        Oui prog, parallèle en mode HVPP :
        http://mythopoeic.org/avr-dragon-fixing-bad-fuse-settings/

        AVRISP MKII $34
        AVR Dragon $49
        Franchement, pour $15 ya pas à réfléchir longtemps 😉
        La possibilité de faire du debug en plus de la prog et vraiment très pratique.

        Publié par Skywodd | 15 juin 2014, 21 h 47 min
      • Ce serait génial !
        Actuellement, je programme mes µc avec un USBASP, mais maintenant que je sais ce que ça peut faire, si je commence à faire plus de projets et que j’aurais bien fait mes dents sur l’USBASP, je penserais à m’en prendre une, ça pourrais être utile 🙂

        Publié par Adrien | 15 juin 2014, 21 h 49 min
  3. J’ai utilisé la même astuce sur un arduino uno et c’est tellement pratique !

    Publié par Marlock | 16 juin 2014, 16 h 59 min
  4. Pas mal, ça marche aussi avec les Arduino pour les débutants comme moi : http://img15.hostingpics.net/pics/837674IMG20131027153630.jpg

    Publié par GrandDiego | 25 juin 2014, 19 h 56 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Skyduino devient Carnet du Maker

Le site Carnet du Maker remplace désormais le blog Skyduino pour tout ce qui touche à l'Arduino, l'informatique et au DIY.