Skyduino:~#
Articles
projet

[CNC] Assemblage de la bête – Partie 1

Bonjour tout le monde !

DSCF3493

En début de semaine, j’ai reçu ma machine de découpe numérique « eShapeoko ».
Comme il s’agit d’un kit mécanique, il est nécessaire de passer par l’étape assemblage avant de l’utiliser.
Car pour le moment, c’est juste une montagne de pièces détachées …

Je n’avais pas spécialement envie de faire un tutoriel d’assemblage complet, d’autant plus que le wiki d’A.S.L. dispose déjà de toutes les informations nécessaires pour mener à bien l’assemblage de la machine.
J’ai donc décidé de faire des résumés étape par étape de l’assemblage et de la calibration, sans pour autant rentrer trop dans les détails techniques 😉

NB Je suis obligé de faire cet article en plusieurs parties, car je manque cruellement de place pour finir l’assemblage en une seule fois.
D’ici deux semaines je devrais avoir fini les travaux d’aménagement de mon nouvel atelier pour le site v2 et tout ce qui va avec. J’en parlerai dans un article le moment venu 😉

Etape 0 : l’électronique

DSCF3504

Avant de partir tête baissée dans la mécanique, je commence toujours par vérifier l’électronique.
Assembler tout un casse-tête chinois pour au final se rendre compte qu’un moteur ne marche pas et qu’il faut tout démonter pour le changer n’est franchement pas génial (c’est du vécu).

J’ai donc entrepris l’assemblage de la shield GAUPS et des drivers Pololu DRV8825 pour les moteurs pas à pas.
Rien de bien compliqué, c’est vraiment de la soudure à la portée de tous.

La qualité générale de la shield GAUPS est vraiment bonne. Par contre je ne sais pas quel type de surfaçage est utilisé pour les pads. La soudure a du mal à accrocher sur certains.
C’est assez bizarre, mais bon, un petit coup de flux de soudure et les problèmes disparaissent.

DSCF3509DSCF3511

J’ai profité de l’assemblage de la shield et des drivers pour monter le tout sur des connecteurs hauts profil, de manière à placer un radiateur au-dessus et en dessous des drivers de moteurs.
Le tout sera à terme placé dans un boitier avec une ventilation forcée pour évacuer la chaleur par les drivers. Avec pas loin de 2A par moteur les drivers sont vites chaud.

PS J’ai retourné le radiateur qui est dans le mauvais sens sur la photo, ne paniquez pas 😉

Checklist pour l’électronique :
– Alimentation : OK,
– Carte Arduino UNO (firmware GRBL) : OK,
– Shield GAUPS : OK,
– Drivers de moteurs : OK,
– moteurs (NEMA17 et NEMA23) : OK.
On peut passer à la mécanique !

Etape 1 : préparation

Article sur le wiki A.S.L : EShapeoko_1.2_Assembly:_Prep_work

DSCF3517

Avant de pouvoir commencer l’assemblage, il faut préparer les profilés d’aluminium.

1) Ébavurage : rien à faire, c’était déjà ébavuré !

DSCF3525DSCF3528

2) Filetage des profilés et des tendeurs de courroies : c’est long, horriblement long, mais nécessaire.
Prévoir de l’huile de coupe pour le filetage, surtout si vous utilisez un foret comme celui disponible sur la boutique d’A.S.L.

PS Normalement, il ne faut fileter que les profilés « makerslide », pas les profilés rectangulaires classiques.
Quand j’ai vu la tête des vis auto-taraudeuses pour l’assemblage des profilés rectangulaires, j’ai préféré tout fileté.

DSCF3531

3) Marquage du côté le plus proche des trous des entretoises excentriques : ça va, ce n’est pas trop compliqué 🙂
Un petit coup de blanco sur le côté en question et basta.

DSCF3540

4) Perçage des rails pour l’axe X (doublé pour éviter qu’ils ne cèdent sous le poids vu la longueur de l’axe) : J’ai fait les perçages à la perceuse à main, mais une perceuse à colonne aurait surement était beaucoup mieux. Heureusement la précision des perçages n’est pas du tout critique.

DSCF3541

5) Perçage des profilés rectangulaires pour la base « Frame Deluxe » : pied à coulisse, marqueur fin et perceuse à colonne obligatoire. Ces perçages ont pour but de permettre l’accès à deux vis cachées lors du montage. J’ai mesuré pour le fun le diamètre de la clef de serrage : 4.8mm, pour un perçage de 5 à 5.8mm ça ne laisse pas beaucoup de marge.
Le plus important lors du perçage est de respecter l’entraxe des profilés, à la moindre erreur les vis cachées ne se retrouveront pas en face des trous des profilés.

Etape 2 : assemblage des roues

Article sur le wiki A.S.L : EShapeoko_1.2_Assembly:_V-wheels et EShapeoko_1.2_Assembly:_Smooth_idler_wheels

DSCF3514

Roulement, roue, rondelle, roulement, pression et on recommence.
Au bout du vingt-sixième roulement, on finit par faire le geste sans réfléchir 😉

Il faut par contre prendre le temps de bien vérifier que le roulement tourne correctement avant de passer au suivant.
Pour être sur d’avoir un serrage uniforme j’ai utilisé un petit étau d’électronique, ça sert, mais sans faire de dégât.

À suivre : assemblage de la base, des moteurs et des axes. Mais avant de pouvoir faire cela, il va me falloir trouver de la place, beaucoup de place (1m²).

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “[CNC] Assemblage de la bête – Partie 1

  1. Courage Fabien, le plaisir est pour la fin du montage. 🙂

    Publié par icare | 9 novembre 2014, 23 h 14 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Skyduino devient Carnet du Maker

Le site Carnet du Maker remplace désormais le blog Skyduino pour tout ce qui touche à l'Arduino, l'informatique et au DIY.