Skyduino:~#
Articles
Uncategorized

Il était une fois …

… l’histoire d’un blogueur qui ne donna pas de nouvelle pendant 3 mois.
La légende raconte que certains de ses lecteurs ont même fini par lui envoyer des mails pour savoir s’il s’était fait écraser par une voiture.


Bonjour tout le monde !

Cela fait trois mois, trois longs mois sans article, sans brève, rien, que dalle, nada.
Le temps passe, et il devenait urgent, voire même critique, de donner quelques signes de vie sur le blog.

Je vous rassure tout de suite, je ne me suis pas fait écraser par une voiture (ouf).
Par contre, je me suis fait écraser par le temps. Et ça, ça fait bien plus de dégât qu’un semi-remorque 😉

Qu’est-ce qu’il s’est passé durant les trois derniers mois ?

Excellente question 🙂

Pourquoi n’ai-je pas donné de signe de vie sur le blog depuis août ?
La réponse est simple : je n’avais tout simplement pas le temps de le faire.

Pour ceux qui l’ignorent, depuis début juin, je suis mon propre patron.
J’ai créé ma propre (auto) entreprise dont je suis le gérant, mais aussi le comptable, le secrétaire, l’ingénieur et le commercial.
C’est un peu le second effet kisscool d’être autoentrepreneur : on est libre de faire ce que l’on le client veut, mais on fait tout, tout seul.

Si en plus des missions chez les clients, on ajoute la paperasse à remplir (on adore ça en France, vive la paperasse inutile), la compta et le casse-tête des assurances à gérer, ça donne des journées à rallonges qui n’en finissent pas.
Autant dire que cela ne laisse pas beaucoup de temps pour faire autre chose, comme s’occuper de ses projets perso par exemple …

Et c’est bien là le problème, jusqu’à aujourd’hui, je n’avais tout simplement pas assez de temps dans une journée de 24h pour tout gérer.
À présent, les choses se calment un peu. Je vais donc en profiter pour reprendre mes projets perso.

Le côté positif de tout ça

Je viens de peindre un portrait peu reluisant de l’auto entrepreneuriat, mais bon, c’est la vie, c’est comme ça que ça marche.
Ce qu’il faut se dire, c’est que tout n’est pas noir ou blanc, il faut savoir voir le bon côté des choses.

Dans le cas présent, travail = argent.
Avec mes diverses prestations, j’ai pu me faire un peu d’argent de côté. Pas de quoi m’acheter un yacht de luxe, certes, mais au moins de quoi sécuriser un peu l’avenir pour mes projets perso.

J’ai ainsi pu mettre de côté l’équivalent d’un an de trésorerie pour financer le site Carnet du Maker.
Cela devrait m’éviter pas mal de cauchemars les 30 et 31 du mois durant la phase de lancement du site (qui ne sera pas rentable avant 6 mois, voir un an, soyons réaliste).

J’ai aussi pu profiter de ces rentrées d’argent frais pour investir dans du matériel que j’avais purement et simplement oublié lors de ma remise à plat du blog skyduino et de mes méthodes de travail.

Cela peut paraître bête, mais au milieu de toutes mes réformes concernant le blog et l’atelier, j’ai complètement oublié un point qui se retrouve pourtant dans tous mes articles : les illustrations.
Certes, j’avais dit que j’allais faire des modifications concernant l’éclairage, le cadrage et le post-processing des photos, mais je n’avais rien prévu concernant le matériel à l’origine des dites photo.
Il a fallu que mon honorable Fujifilm HS30exr commence à montrer de gros signes de faiblesses pour que je me rende compte de la catastrophe en devenir.

Hors sujet : Si quelqu’un connait une méthode pour huiler la bague de zoom d’un HS30exr, qu’il laisse un commentaire en bas de l’article. Merci.

Pour faire court (sinon cet article va devenir un vrai roman), j’ai investi dans du matériel photo « à jour », ainsi que dans de l’éclairage et de l’audio.

Pour l’éclairage, j’ai investi environ 180€ dans deux « kits d’éclairage studio » (Amazon) :
– 80€ dans un kit spécial « photo sur fond blanc », constitué de deux (grosses) lampes et d’un cube en nylon servant de diffuseur.
– 100€ dans un kit « softbox », permettant d’éclairer une pièce (ou dans mon cas un plan de travail) de manière uniforme, sans reflet.
Petite anecdote : les deux kits sont fournis avec des ampoules néon « blanc neutre ». Ces ampoules font 23cm de long, pour 10cm de diamètre. Ce n’est pas de l’ampoule basse conso de grande surface 😉

Parenthèse : Pourquoi investir dans de l’audio ?
Et bien en fait, j’ai investi dans un appareil photo hybride, un Lumix DMC-G7 pour être précis.
Le rapport entre matériel audio et appareil photo hybride ? Je vais y venir 😉

Jusqu’à présent, je n’utilisai que des bridges photo. Les bridges c’est sympa, ça ne coute pas (trop) cher, ça fait de bonnes photos, on appuie sur le déclencheur en mode auto et c’est bon.
Par contre, le jour où l’objectif à un souci (ou l’électronique), on se retrouve avec un joli presse-papier vu que l’objectif et l’électronique sont d’un même bloc, indémontable.
Un autre problème des bridges : c’est le fait même que l’objectif n’est pas interchangeable. On achète un objectif avec l’appareil et celui-ci n’est pas forcément adapté à certaines situations.
Dans les faits, avec un bridge, on fait surtout de la photo en mode auto et pas grand-chose d’autre. C’est plus un jouet pour grands enfants qu’un vrai appareil pour photographe.

À côté, avec un hybride/reflex, on a le choix 1) de l’appareil lui-même (capteur, électronique, fonctions, etc.), 2) des optiques (qui font le plus gros du travail et de l’investissement).
Ça coûte cher, très cher même (N.B. il existe quand même des kits appareil + optique à des prix raisonnables), une optique seule peut coûter le prix d’un bridge haut de gamme.
Mais bon, la qualité d’une optique à 800€ n’a rien à voir avec celle d’un bridge du même prix. Il en va de même pour les fonctionnalités de l’appareil.
Et c’est là que je reviens sur le pourquoi de mon investissement en matériel audio 😉

Prenez un Lumix G7 avec une optique photo et vous obtenez un fabuleux appareil photo.
Remplacez l’optique photo par une optique grand-angle HD, avec auto focus haute vitesse et vous obtenez une caméra aux capacités faisant concurrence sur pas mal de points à son grand frère (semi-pro) le Lumix GH4.

Vous me voyez venir 😉
Quitte à changer d’appareil photo, j’en ai profité pour prendre des optiques photo et des optiques vidéos (les optiques sont au format standard 4/3, donc réutilisable avec d’autres marques que Panasonic).
Il ne me manquait donc plus qu’une chose pour avoir le kit complet du parfait réalisateur vidéo (en plus du parfait photographe) : de l’audio.
J’ai donc investi 130€ de plus dans un micro-cravate (ATR3350, de Audio-Technica, made in Japan) et un enregistreur audio (Zoom H1 v2).
En bonus, je me suis offert pour Noël un micro Blue Yeti pour (vous) faire des screencasts 😉

Hors sujet n°2 : Je confirme, une fois qu’on touche au reflex/hybride et qu’on s’intéresse vraiment à la photographie (focale, distance du sujet, composition de scène, etc.) c’est vraiment un sujet passionnant.
Il y a encore 6 mois, je n’aurais jamais voulu entendre parler d’un appareil photo avec objectifs interchangeable et encore moins du mode manuel. Aujourd’hui, c’est l’inverse.
J’en arrive même à regretter mon niveau déplorable en géométrie. Eh oui, la photographie c’est aussi des mathématiques et de la géométrie.

Il n’y a pas que l’informatique dans la vie

En plus de travailler la semaine, je fais des travaux d’aménagement le week-end.

Je bosse sur deux chantiers : un appartement que mes parents vont bientôt mettre en vente. Et un studio photo que je suis en train de monter au milieu de ma chambre.
Ce studio photo improvisé va me permettre de séparer la partie photo de la partie atelier, et ainsi gagner un peu de place pour les machines, les montages et la pile de cartes électroniques qui s’entasse actuellement dans un coin de l’atelier.

Les travaux viennent tout juste de se terminer. Une partie de la pièce avait une irrégularité de 11mm qu’il a fallu entièrement remettre à plat, bonjour la galère.

Je ne manque pas de boulot en ce moment 🙂

Le futur

Afin de pouvoir travailler un peu plus sur mes projets perso, j’ai décidé de limiter les prestations pour me focaliser sur le site Carnet du Maker et les articles.

Le site Carnet du Maker

Au niveau du site CDM, plusieurs choses restent à faire.

Premièrement, j’ai une série de modifications à effectuer pour rendre le site plus pratique d’utilisation. J’ai aussi une petite modification en base de données à faire pour permettre la constitution de « dossiers » d’articles.
Deuxièmement, je dois faire l’intégration de mon moteur de rendu textuelle, fraîchement codé. Il faudra que je fasse un article dessus.
Troisièmement, je dois finir la page d’accueil et les diverses pages statiques du site. Je dois aussi faire ma déclaration à la CNIL. CNIL qui n’a pas dénié répondre à mes questions concernant ce qui est autorisé sans déclaration et ce qui nécessite une déclaration. J’ai l’impression que la CNIL elle-même ne sait pas ce qu’elle autorise ou non. Ou alors elle s’en fou royalement et préfère laisser les administrateurs de sites web se démerder entre eux pour décoder les textes de loi.

Au niveau graphique, toujours pas de logo ni de web design en vue. J’ai des devis pour le logo, mais 1500€ pour trois logos, merci, mais non merci.
J’ai fait une croix sur la partie graphique pour le moment, je vais me concentrer sur le site lui-même, le logo peut bien attendre.

Pour le moment, j’ai deux gros points noirs concernant le site CDM :
– la partie boutique,
– les abonnements.

Le code pour la partie boutique, les abonnements et la communication avec le service de paiement sont toujours à l’état de plans papier.
Problème : pas de boutique/abonnements = pas d’argent. Je suis donc un peu coincé. Pour le moment, je vais me concentrer sur la reprise du site lui-même et des articles, mais la partie abonnements et boutique va devoir être mise en place assez rapidement, sinon les choses vont vite poser problème.

L’atelier

Concernant l’atelier, j’ai pris le temps de faire les petites finitions que j’avais laissé de côté l’année dernière.
L’atelier est donc terminé … mais complément en bordel.

J’ai besoin de trouver une solution de rangement efficace pour tous mes outils, pièces et autres bricoles qui envahissent actuellement mes plans de travail.
Je dois avouer que je manque d’idée. J’hésite entre des boites de rangement empilables, des caissons à tiroirs, etc. Je ne sais vraiment pas quoi prendre pour ranger tout le bordel qui traîne dans l’atelier.

Les articles

Nouveau matériel photo/vidéo oblige, trois nouveaux formats d’articles deviennent possibles :
– les vidéos dans l’atelier,
– les screencasts,
– les chroniques/dossiers sur un sujet bien précis.

Pour le moment, ces formats ne sont qu’à l’état d’expérimentation. Ils pourraient cependant devenir intéressant en parallèle des articles texte + illustrations dans un futur pas si lointain.

Actuellement, mon planning de rédaction inclut les sujets suivants :
– tutoriels Arduino débutants (les bases),
– tutoriels Arduino médiums (les sujets un poil plus avancés que les bases),
– tutoriels Arduino avancés (les trucs intéressants concernant des capteurs, ou des sujets bien précis),
– tutoriels d’administration serveur Linux (de comment choisir son serveur à comment mettre son site web (Django) dessus),
– tutoriels de développement Python (les bases et quelques sujets avancés),
– tutoriels de développement web avec Django (pour faire des sites web en Python qui ont de la gueule, comme Carnet du Maker par exemple 😉 ),
– tutoriels AVR pour débutant (le bon vieux blink, la toolchain AVR-GCC, les makefile, etc.),
– tutoriels AVR avancés (les registres, timers, bitwise, et autres joyeusetés en tout genre),
– tutoriels d’électronique (les bases que tout le monde doit connaitre).

Autres sujets en vrac sur lesquels je peux écrire :
– ARM Cortex-Mx (STM32 ou LPCxpresso),
– ARM Linux,
– FPGA / CPLD (Xilinx uniquement et en Verilog ou schéma),
– Netduino,
– Debug hardware divers (sondes logique, oscilloscope, multimètre, etc.),
– Teensy avec l’addon teensyduino,
– Freescale (N.B. Quelques problèmes de documentation et d’ide pour le moment),
– MSP430 (N.B. Même problème qu’avec Freescale, le soft et la doc tombent en ruine),
– PSOC (N.B. hardware dispo, ide pas encore testé par manque de temps),
– XMOS (N.B. Pareil que PSOC),
– PIC 16F (personnellement ça ne m’emballe pas trop de relancer PICC, que de mauvais souvenir et de bugs, brrrrr).

Sujets prévus en parallèle du planning (pour diversifier un peu les articles) :
– Tests hardware (j’ai du stock de trucs à tester pour au moins deux ans 😉 ),
– Projets divers au grès des articles (exemple simple : tutoriel moteur -> petit robot),
– « Le projet du week-end », aka, « Le projet qui sort de nulle part et qui n’a aucun p*tain de sens », une fois tous les deux mois si possible (demande pas mal de budget et de temps).


Pour vous donner une idée de ce que je peux faire et en combien de temps, j’ai tiré quelques statistiques de mes performances sur les 4 dernières années du blog.

Mes capacités de rédaction :
– 2 articles par semaine,
– 3 articles par semaine pendant 2 semaines maximum (c’est un peu mon mode berserk).

Durée de rédaction moyenne pour un article :
– Tutoriel software (sur un sujet de mon domaine d’expertise) : 1 journée de rédaction,
– Tutoriel hardware / software : 2 jours de rédaction,
– Projet : 2 jours de rédaction, 1 journée d’illustration, N jours de réalisation technique,
– Article sur un des sujets en vrac : 3 jours de rédaction, plus N jours de recherche et de documentation.

Du côté des nouveaux formats (statistiques à prendre avec des pincettes, j’ai fait que quelques essais à l’atelier) :
– Article chronique : 3 jours de recherche / documentation, 2 jours de rédaction,
– Vidéo au lab : 2 jours de rédaction, 2 jours de tournage, 1 journée de mixage/rendu/sous-titrage,
– Screencast : 2 jours de rédaction (1 journée sur sujet de mon domaine d’expertise), 1 journée de tournage/mixage/rendu/sous-titrage.

N.B.
Je vais avoir besoin d’un peu de temps pour me remettre à l’Arduino « d’aujourd’hui » vu le nombre de modifications à la con qui ont été introduites récemment.
Je vais aussi avoir besoin d’approvisionner de nouvelles cartes Arduino pour les illustrations et les montages … Je ne sais pas ce que j’en fais, je dois les manger la nuit, je manque toujours de carte Arduino.
Les tutoriels Arduino seront estampillés « Arduino/Genuino » et illustrés uniquement avec le logo « Arduino Community » vu que la marque Arduino est actuellement en proie à une guerre interne sur fond de gros sous.

Les autres news

Autres news annexes :
– La CNC est montée, mais l’électronique pose problème, je vais devoir tout décâbler puis recâbler pour voir ce qui déconne …
– L’imprimante 3D est de nouveau en un seul morceau, dans son meuble dédié. Par contre le meuble en question n’est pas fini (il manque les portes en plexiglas, j’ai un souci avec les charnières).


Voilà pour les nouvelles du moment.
Je vais reprendre les travaux sur le site CDM dans la semaine, en attendant, je vous laisse choisir en commentaire le (ou les) sujet(s) qui vous font le plus envie.
Je lirai les commentaires pour voir si mon planning de rédaction nécessite quelques évolutions.
Les tutoriels Arduino seront en tout début de planning quoiqu’il arrive, c’est un peu mon fonds de commerce 😉

Publicités

Discussion

6 réflexions sur “Il était une fois …

  1. Bonjour Skywodd,
    Allez, il faut y croire. Et surtout ne t’arrête pas brusquement on est juste derrière toi

    Publié par icare | 12 novembre 2015, 6 h 45 min
  2. C’est bien le Zoom X1? je pense a la v3 pour madame, qui fait aussi carte son usb.

    bon courage pour tout le reste, tu fais du bon taf.

    EDIT : merdoume, je voulais dire H1 évidemment, je te laisse éditer/supprimer/toussa toussa.

    Publié par f4grx | 12 novembre 2015, 10 h 08 min
  3. Bonjour,
    Merci pour l’article 🙂
    Y a du boulot en prevision lol mais j’espere que depuis la publication vous avez avancé.
    Je me permets de laisser un commentaire car nous lançons un site qui met en relation des passsionnés.
    Des formateurs que l’on appelle aussi des chefs d’ateliers et des participants.
    Il y aura des categories comme la programmation informatique, comment monter son imprimante 3d, comment creer son propre studio photo chez soi… Bref des milliers d’ateliers pour apprendre dans tous les domaines.

    Il y aura des ateliers pres de chez vous (en présentiel), des tutos en ligne mais egalement une petite surprise…

    Je vous invite à vous inscrire gratuitement et proposer vos ateliers. La plateforme est facile et intuitive. Vous manager vos dates, vos videos, vos statistiques et surtout vos tarifs.

    A bientot j’espere.
    Jennifer de 1001-Ateliers.com
    +336 23 72 00 41

    Publié par 1001 Ateliers | 15 février 2016, 11 h 45 min

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: [PySkCode] Réinventons la roue carrée, mais avec des jantes chromées | Skyduino - Le DIY à la française - 23 novembre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Skyduino devient Carnet du Maker

Le site Carnet du Maker remplace désormais le blog Skyduino pour tout ce qui touche à l'Arduino, l'informatique et au DIY.